Conservation de la forêt tropicale péruvienne

Ou ?

Cordillère des Andes, au Nord du Pérou

Qui ?

La mission s'inscrit dans le cadre d'un partenariat conventionné entre Volontaires Pour la Nature et le Parc National de Cutervo. Elle se situe au cœur de la Cordillère des Andes, dans un parc national perché entre 2400 et 3500m d'altitude. Ses forêts tropicales humides d’altitude abritent une biodiversité importante, avec notamment une flore d’une très grande richesse (orchidées, broméliacées,…) et des animaux remarquables (comme l’ours à lunette, le tigrillo, le Guacharo des cavernes, ou encore de multiple espèces de colibris.

Quel est le contexte ?

L'Amérique du Sud est un vaste continent, fortement marqué par la présence de l'un des plus riches écosystèmes de la planète : la forêt amazonienne.
Malheureusement, de nombreuses problématiques environnementales touchent ce milieu naturel, comme la déforestation ou l'extraction de minerai, de pétrole et de gaz. De part se position géographique, le Pérou tient une place importante dans la conservation de cet environnement fragile et menacé. Conscientes de cet enjeu, les autorités du pays encouragent la population à s'adapter aux contraintes liées à la protection de la nature. La création d'un ministère de l'environnement, en janvier 2009, conforte cette volonté politique péruvienne.

Quelles actions ?

photo_chantier.pngL'équipe en place dans le Parc National de Cutervo, constituée de deux ingénieurs et d’environ dix gardes forestiers, travaille suivant un plan de gestion précis, créé et renouvelé prédiodiquement. Il inclus la surveillance des milieux naturels mais également la sensibilisation et d'éducation à l'environnement auprès des communautés villageoises et des groupements paysans, principalemment sur les thème suivants : problématiques de déforestation, chasse d'animaux en voie de disparition et gestion des déchets.

Et moi ?

La mission du volontaire au sein de l’équipe s’organisera autour d’une ou plusieurs activités selon sa motivation et ses compétences, en accords avec la chef du parc et les besoins de l’équipe au moment de la période de mission :
-Participation aux missions de sensibilisation menées par le Parc auprès des villageois et des groupements paysans (outils de communication et/ou organisation de réunions, public adulte et/ou enfant).
-Travail de recherche et de suivi sur la régénération naturelle des forêts.
-Participation au suivi de certaines espèces d’animaux ou de plantes (identifications, photos, inventaires, comptages,…).
-Accompagnement des gardes durant leurs patrouilles régulières dans le but de surveiller et de contrôler les activités menées par la population locale dans le parc.

Quand ?

Les volontaires peuvent participer à cette mission tout au long de l'année, pour une période minimum de 1 mois. Néanmoins nous conseillons deux à trois mois pour être réellement immergé, et qu’au vu des déplacements dans le parc, un mois est en général trop court pour faire suffisamment de terrain. En pratique, les périodes de janvier à avril sont plutôt dédiées au travail de bureau pour cause de météo contraignante mais irrégulière selon les années. A partir du mois de mars, les activités de sensibilisation incluant les écoliers peuvent reprendre. A partir du mois de mai les périodes de pluies sont en général terminées.

Quel profil pour le volontaire ?

Le volontaire doit avoir 18 ans minimum, et un niveau d'espagnol suffisant pour interagir de manière efficace avec l’équipe sur place. S’il vous reste assez de connaissances de vos cours de collège et lycée, entrainez-vous bien avant de partir et vous devriez pouvoir communiquer rapidement.
Il n’est pas nécessaire d’avoir des compétences particulières car vous pourrez au moins accompagner les gardes dans leurs patrouilles et/ou faire du travail très utile au bureau (ex : capitaliser et valoriser le travail des volontaires précédents). Néanmoins seront privilégiées les compétences en relation avec les thème énoncées ci-dessus. L’activité de sensibilisation étant appelée à se développer, les compétences en communication, animation, et/ou gestion de projet seront particulièrement bienvenues.

Combien ça coûte ?

Le voyage jusqu'à Cutervo est à la charge du volontaire, ainsi qu’une partie de sa nourriture (compter en moyenne 5 euros par jour). Le logement, et les vivres de base sont pris en charge par le Parc de Cutervo qui accueille les volontaires dans ses locaux.

Pour participer à l'un de nos programmes, vous devez être adhérent(e) à notre association. Il est possible, sur demande, que votre adhésion soit encaissée seulement si votre dossier est accepté (voir fiche d'inscription).

Pour cela, il vous suffit de remplir le bulletin d'adhésion en ligne : http://www.volontairesnature.org/index.php?option=com_adh&view=adherent&layout=adherer&Itemid=1170

Vous pouvez ensuite téléchargez la fiche d'inscription, la remplir et nous la retourner par mail, accompagnée d’un CV et d’une LM en espagnol à missionsmonde@apasdeloup.org

En savoir plus ?

Consultez la présentation détaillée ico_new_window associée à ce chantier.

S'inscrire ?

Téléchargez la fiche d'inscription ico_new_window associée à ce chantier.